les étangs

Le plus ancien et le plus grand a disparu, c’était l’étang du Solençon, il en reste aujourd’hui le Fossé du Roy qui va de la Charente à l’Antenne et coule tantôt dans un sens et tantôt dans l’autre !
D’autres se sont créés pour la pêche ou les loisirs sans dégradation du paysage et de l’état des eaux, à Orlut, à Thors, à Gourvillette, à Courcerac, etc.
Puis sont venues les "bassines" ou retenues de substitutions qui servent uniquement à l’arrosage du maïs en plein été et qui vident les nappes phréatiques. Ils constituent une très mauvaise irrigation car avec d’énormes pertes dans l’atmosphère, et ce pour une plante qui autrefois poussait dans des climats secs ! Cela ne pourra pas durer...


Antenne Nature Loisirs Patrimoine
Si nous ne conservons pas la nature, la Nature ne nous conservera pas — Yona Friedman