des nèfles !

Voilà bien un fruit dévalorisé dans notre langue aujourd’hui, réservé au Moyen Age et aux miséreux. Il est pourtant succulent si on sait attendre et qu’on préserve les néfliers.
_La nature en a déposé un près de chez moi depuis quelques années et je me régale...


Antenne Nature Loisirs Patrimoine
Si nous ne conservons pas la nature, la Nature ne nous conservera pas — Yona Friedman