Ismael Villéger et la Maison de la Gaieté à Chérac

En serait-ce fini d’une mauvaise nouvelle ? Celle du désintérêt porté par la nouvelle mairie de Chérac à sa Maison de la Gaieté, un ancien café-restaurant couvert de mosaïques, magnifique témoignage d’art brut construit au fil des ans par Ismael Villéger et son fils guy, où venaient les conscrits faire la fête jusque dans les années 60, où Goulebeneze est venu faire du théâtre. Toute une mémoire est à reconstituer, nous y travaillons...

Récemment inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques, suite à l’action citoyenne, c ’est un témoignage d’art brut comme l’est à Nantillé le Jardin de Gabriel Albert en cours de restauration.

Situé en face de l’église, son porche et son magnifique tilleul pluricentenaire, elle constitue une agréable occasion de balade. On peut ensuite prendre le chemin de randonnée pour voir le pont des gaulois.


Antenne Nature Loisirs Patrimoine
Si nous ne conservons pas la nature, la Nature ne nous conservera pas — Yona Friedman