la flore rare des Touches de Périgny en 1899

Voici un extrait de la monographie de l’instituteur A.J Jeanjean de 1899 qu’a republiée la mairie des Touches de Périgny. Passionnante, nous ne pouvons que conseiller son achat.
Merci de nous signaler ces plantes si vous les apercevez dans le nord de la vallée... ou ailleurs. Nous n’avons pas encore retrouvé le cytise argenté mais son heure dans des fossés ombragés vers Bazauges... il ne s’agissait hélas que de lotier maritime !
Quant au chêne tauzin, il y en a quelques uns dans le bois de St André à Chérac. Et la cupidone bleue ou catananche céruléennne vient d’être trouvée, toujours présente au sud de Gibourne en 2016.


Antenne Nature Loisirs Patrimoine
Si nous ne conservons pas la nature, la Nature ne nous conservera pas — Yona Friedman