affluents : une curieuse dénomination

Dans la vallée de l’Antenne et de la Soloire, sa petite soeur, il n’est pas rare de trouver un nom de rivière qui change quand celle-ci descend son cours ou qu’elle rencontre un autre affluent ou la rivière principale :
- ainsi la Saudrenne s’appelle-t-elle la Courance en son début, à sa source dans la commune de Gibourne. Courance est d’ailleurs une désignation commune pour dire un petit ruisseau et on trouve le même nom plusieurs fois dans la vallée
- le Souillac devient le Baronneau quand il est rejoint par la Berlouze. On peut donc dire que le Baronneau n’a pas de source ! Ou encore qu’il a deux sources...
- de même, la Soloire est l’union de la petite Sonnoire et de la grande Rouzille, qui passe si près du Briou qu’elle a failli couler vers lui à quelques dizaines de mètres près.


Antenne Nature Loisirs Patrimoine
Si nous ne conservons pas la nature, la Nature ne nous conservera pas — Yona Friedman