la grive mauvis

Début février 2012, sale temps pour les oiseaux non granivores. Le sol gelé leur interdit d’y chercher des vers.

Ici, une grive mauvis, à la recherche peut-être d’un fruit oublié, ou d’un abri pour se protéger du vent et du froid, fait une toute petite pose.

La grive mauvis est reconnaissable grâce à son sourcil blanc très prononcé, et son flanc roux.


Antenne Nature Loisirs Patrimoine
Si nous ne conservons pas la nature, la Nature ne nous conservera pas — Yona Friedman