Geai des chênes


Oiseau assez farouche. Il est pris ici en flagrant délit de vol de cerises. Mais il reste délicat dans sa façon de les manger, en tenant délicatement la cerise avec une de ses pattes.

L’hiver, les glands lui apportent une partie de sa nourriture, d’où son nom.


Antenne Nature Loisirs Patrimoine
Si nous ne conservons pas la nature, la Nature ne nous conservera pas — Yona Friedman